118 rue des Gonthières, 17 026 LA ROCHELLE CEDEX 01
05 46 34 22 28

Histoire et patrimoine

Léonce Vieljeux
Léonce Vieljeux, né le 12 avril 1865 aux Vans (Ardèche, France), était colonel de réserve, armateur et maire de La Rochelle.

Diplomé de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr en 1888, il est affecté au 123e régiment d’infanterie de ligne à La Rochelle, où il épouse Hélène Delmas fille du célèbre armateur rochelais.

Il quitte l’armée pour entrer dans la maison d’armement « Delmas Frères » dont il deviendra le président, la compagnie prendra le nom de Compagnie Delmas-Vieljeux, une des plus importantes compagnies françaises de navigation.

Il siège au conseil municipal de La Rochelle, de 1912 à 1925, avant d’en devenir maire en 1930.

Avec la Seconde Guerre mondiale, Léonce Vieljeux s’emploie à résister aux exigences des Allemands présents dans sa ville. Ainsi, le dimanche 23 juin 1940, un lieutenant allemand se présente à lui afin de hisser un drapeau hitlérien sur l’hôtel de ville.

Le Maire de La Rochelle lui répond alors qu’il est colonel (de réserve) et n’a aucun ordre à recevoir d’un officier subalterne, fut-il d’une armée victorieuse.

Ce premier acte de résistance fut suivi par une opposition systématique à l’affichage de la propagande nazie. Parallèlement, il aida les ingénieurs et ouvriers de son usine appartenant au réseau de résistance Alliance à trouver des filières d’évasion.

Le 22 septembre 1940, il est destitué de ses fonctions de maire puis expulsé de sa ville en 1941. Revenu à La Rochelle, il est arrêté au début de l’année 1944. Interné à Lafond, transféré à Poitiers puis à Fresnes, il est envoyé au camp de Schirmeck près de Strasbourg.

Il y reste du 1er mai 1944 au 1er septembre 1944. Dans la nuit du 1er septembre au 2 septembre 1944, il est emmené au camp de Struthof, où il est fusillé en même temps que 300 hommes et 92 femmes à l’âge de 80 ans.

Le service funèbre a été célébré le 27 janvier 1945 au temple protestant en présence de 3 000 Rochelais de toutes obédiences et catégories sociales.