retour accueil
couleurs

formations generales technologiques

titreLes formations

formations suitela carte des formations
suitela classe de seconde
suiteformations du LEGT
suiteformations du LEP
suiteformations post-bac

suiteRésultats: Série ES

réussite
admis
refusés
2014-2015
92%
116
9
2013-2014
88%
89
12
2012-2013
93%
91
7
2011-2012
95%
76
4
2010-2011
91%
63
6
2009-2010
79%
53
14
2008-2009
88%
59
8
2007-2008
94%
60
4

suiteRésultats: Série S-SVT

réussite
admis
refusés
2014-2015
97%
90
3
2013-2014
99%
88
1
2012-2013
91%
83
8
2011-2012
89%
71
9
2010-2011
90%
70
8
2009-2010
89%
63
8
2008-2009
95%
77
4
2007-2008
89%
72
9

suiteRésultats: Série S-SI

réussite
admis
refusés
2014-2015
95%
41
2
2013-2014
96%
47
2
2012-2013
100%
35
0
2011-2012
88%
23
3
2010-2011
88%
22
3
2009-2010
100%
32
0
2008-2009
94%
35
2
2007-2008
90%
36
4

suiteRésultats: Série STI2D

spé.
réussite
admis
refusés

2014
-
2015

AC
91%
30
3
EE
100%
7
0
ITEC
92%
22
2
SIN
89%
41
5

2013
-
2014

AC
93%
26
2
EE
88%
7
1
ITEC
100%
28
0
SIN
89%
31
4

2012
-
2013

AC
89%
16
2
EE
94%
16
1
ITEC
100%
25
0
SIN
93%
26
2

 

 

titreFormations générales et technologiques

 

suiteles plaquettes d'informations

suitele baccalauréat ES et le baccalauréat S

suitele baccalauréat STI2D

suiteEnergie et Environnement
suiteArchitecture et Construction

suiteInnovation Technologique et Eco- conception

suiteSystèmes d'Information et Numérique


 

suiteOn ne badine pas avec l'amour

L’an dernier, l’artiste Camille GEOFFROY était en résidence au lycée Vieljeux et préparait, avec les membres de sa compagnie La Vie est ailleurs, la mise en scène de On ne badine pas avec l’amour de Musset.

Après les premières à Royan puis au Carré Amelot de la Rochelle, le spectacle trouve aussi sa réalisation les 18 et 19 janvier devant les scolaires en présence de nombreuses classes du lycée.

suitelire le CR d'Eric Bertrand

suiteaccéder au site de la compagnie

suiteaccéder à la page de la résidence d'artiste

 


 

suiteVisite d'Altriane

conseils

Les classes de première et de terminale STI2D accompagnées par M. Gantois et M. Grenier ont visité le centre de tri ALTRIANE à Salles-sur-mer.

Dans une dynamique d'éducation au développement durable et à l'environnement en général, 3 séances dont deux en classe avec l'association L'eau à la bouche ont permis de débattre, d'échanger et d'apprendre sur les enjeux environnementaux et sociétaux du 21ième siècle.

suiteaccéder à la page de la CdA

suitecontacter l'association L'eau à la bouche

 


 

suiteRencontre avec Sylvie Germain

conseils

Les élèves des classes de première ont rencontré, en partenariat avec l'association LEAR, l'écrivain Sylvie Germain, prix Goncourt des lycéeens 2005.

suitelire le bilan de la rencontre

suitevoir la fiche de l'auteur

 


 

suiteConcours castor informatique

diplome

Le concours Castor, organisé par l'ENS Cachan, France ioi et l'INRIA vise à faire découvrir aux jeunes l'informatique et les sciences du numérique.

L'édition 2015 a été un grand succès avec plus de 345 000 participants dans 2 286 établissements !

7 élèves du lycée Vieljeux en spécialité ISN (2 ont obtenu le score maximum) ont été sélectionnés pour participer au concours Algoréa.

Bravo à Alexis, Quentin, Meven, Alexandre, Clément, Benjamin et Louis !

 


 

suiteUne bouteille à la mer

Au lendemain des attentats, immense douleur, consternation, prostration, révolte sourde qui gronde quelque part au fond de l’être et qui ne demande qu’à éclater …

Dans le silence des stylos, la mine chiffonnée, l’oeil étincelant, les élèves de 1ères S5 et de 1ères ES1 ont rédigé de petits messages dans le secret de leur conscience et de leur coeur. De petits messages pour crier ou essayer de comprendre, pour accompagner les victimes, pour haïr la haine et pour lancer un appel au grand large de leur vie….

suitelire la suite

 


 

suiteChallenge Educ Eco 2015

conseils

Le challenge Educ-éco est une compétition éducative dont l'objectif principal est de parcourir le plus de kilomètres avec un seul litre carburant.

Les terminales EE du lycée Vieljeux ont présenté 3 véhicules dans 2 catégories.

Vieljeux Mobile (au centre de la photo) remporte le prix du design.

suitelire la suite

suitele site EducEco

 


 

suiteVisite de la centrale nucléaire du Blayais

diplome

Mardi 18 novembre, les premières STI2D EE accompagnés de leurs professeurs M.Gantois et M.Grenier se sont rendus sur le site du Blayais pour visiter la centrale..

suitelire la suite

 


 

suiteséjour de ski studieux pour la classe de prépa !

 

Plusieurs jours déjà que les élèves des classes de 1ère STI2D option ITEC et EE/SIN sont revenus de leur expédition alpestre à St Paul en Chablais où ils ont fait le plein d’énergie.

Projet pluridisciplinaire qui s’est déroulé du 23 au 29 mars au matin, les élèves ont suivi un programme qui a articulé la préparation à l’épreuve d’oral du bac de français, des travaux dirigés en mathématiques et en technologie, la pratique du ski et la visite du Service Industriel de la ville de Genève.

Séquences de travail scolaire, d’étude dirigées, de cours de ski et de vie en commun vont contribuer certainement à la cohésion du groupe pour aborder le « Projet d’étude » de la classe de terminale dans les meilleures conditions.

Paroles d’élèves

Pour beaucoup d’entre eux ce séjour fut celui de la découverte :

 

  • De la montagne enneigée et du ski.
  • Des vues impressionnantes sur le lac Léman et les chaînes alpines.
  • Du dépaysement assuré « même s’i y avait des cours de maths, de français et de techno »
  • Des pistes rouges descendues dès le 2ème jour par les débutants.

 

  • De la vie en commun,  « Tous ensemble 24h/24, c’est cool »
  • Des timides qui s’épanouissent  et des personnalités qui se révèlent.
  • De la nécessaire organisation des chambres «  Nous on a fait un coin hifi et une petite épicerie », « on a même appris à faire notre lit car il n’y avait pas de couette ».
  • Des plats locaux : tartiflette, fondue au fromage, raclette et même d’un plat sénégalais le poulet yassa.

 

  • De sites industriels : barrage, traitement des eaux usés et des déchets avec le souci de préserver l’environnement et la propreté des lieux de travail, « En Suisse on est plus écolo qu’ailleurs… ».
  • De l’intérêt à réussir et à poursuivre leurs études…en Suisse on recrute des ingénieurs sur les sites.
  • D’une ville Genève « c’est une ville de riches » : les voitures de marque, les grands hôtels 5 étoiles,  les grandes enseignes qui « ne prennent la carte bleue qu’à partir de 22€ ». Difficile pour l’achat de souvenir !
  • Qu’il faut plus de temps pour découvrir une ville.

  • Du lieu de fabrication des tommes d’Abondance : la Fruitière-dégustation et achat dans à la  ferme.
  • Des paysages : vallée d’Abondance, village de chalet, torrents de montagne, petit barrage, « Les paysages, Madame, c’était trop » Rien à voir avec la Charente –Maritime !
  • De la grandeur des domaines de ski (Thollon, Les Gets, Chatel) et des pistes pour tous les niveaux, des flancs de pistes bordées de sapins, des crêtes enneigées qui se découpent sur le ciel bleu, de sommets au loin et bien sûr du Mont-Blanc que certains ont vu.

 

  • Des télésièges débrayables, des tire-fesses, des télés cabines : moment de réflexion sur la programmation, sur les systèmes qui font ralentir, sur les changements de câbles, sur l’impact sur l’environnement.
  • Des installations plutôt bien insérées dans l’environnement.
  • Du gigantesque gâteau au chocolat, surprise attentionnée des cuisinières du chalet pour fêter les 18 ans d’un de leurs camarades.
  • Des possibilités et des progrès de chacun : tous ont dévalé des rouges et les plus experts des noirs, certains ont même pu faire leurs traces dans de la neige fraîche !

 

  • Du plaisir de descendre vendredi  la dernière piste tous ensemble, même si les « bons » en ont fait une seconde, l’enthousiasme ça rassure, ça donne confiance. Beau geste de solidarité. «  On en a pris plein les yeux madame ».
  • D’être là, où ils voyaient les autres jusqu’à présent ….à la télé.
  • D’un beau dernier élan avant le bac de fin d’année.

 

 

 

 

 


 

suiteChemin vers Sciences Po : ouverture d'une préparation aux concours des IEP à la rentrée 2013

Le lycée Vieljeux proposera dès la rentrée prochaine un dispositif pédagogique visant à préparer les élèves aux concours des Instituts d'Etudes Politiques.

Les IEP sont des formations généralistes de haut niveau qui préparent à des postes de cadres dirigeants dans le secteur public comme dans le secteur privé. Leur concours d'entrée est très sélectif. Pour autant, de nombreux élèves du lycée Vieljeux peuvent légitimement nourrir l'ambition d'intégrer ces grandes écoles. Voilà pourquoi le lycée proposera aux élèves volontaires, dès la classe de première, des heures de soutien et un suivi régulier pour les aider à préparer dans les meilleures conditions les épreuves du concours.

 

Qu’est-ce que « Sciences Po » ?

Généralités

Il s’agit d’une formation en 5 ans qui s’effectue après l’obtention du baccalauréat. Elle délivre un master reconnu en France comme à l’étranger et prépare les étudiants à intégrer la vie active dans le secteur d’activité de leur choix dès la fin de leur cursus. On y entre sur concours, l’année du bac ou l’année qui suit. Il existe aussi un concours d’entrée en 2e année, spécifique à chaque IEP et également pour certains IEP un accès en 4e année.

Elle se distingue de l’ensemble des formations post-bac françaises en étant à la fois généraliste les 2 premières années et spécialisée les 2 dernières années (la troisième année étant généralement en mobilité), ce qui permet aux étudiants de développer un panel de connaissances et de compétences extrêmement large.

Le nom

On emploie communément l’appellation « Sciences Po » pour désigner les Institut d’Etudes Politiques ou IEP. Ils sont au nombre de 9 en France (par ordre d’ancienneté : Paris, Strasbourg, Bordeaux, Grenoble, Lyon, Toulouse, Aix-en-Provence, Lille et Rennes) L’organisation des études suit un schéma similaire dans tous les IEP. Des différences existent cependant entre Instituts mais elles portent essentiellement sur les spécialités développées par les uns et les autres sur la ou les deux dernières années d’études (qui diffèrent d’un IEP à l’autre).

La scolarité

Elle est découpée en deux temps, selon une logique de spécialisation progressive :

- les deux premières années sont généralistes et permettent d’appréhender tous les grands domaines qui permettront à l’étudiant de décider de la voie qu’il souhaite suivre (avec en principales matières : droit, économie, histoire, sciences politiques et langues étrangères). La troisième année se passe en principe à l’étranger, soit en université, soit en stage (en entreprise, en ambassade…). Elle permet à l’étudiant de s’ouvrir à d’autres cultures, d’acquérir plus d’autonomie et d’expérimenter son projet professionnel ou de nouvelles matières.

 

- en 4e année, l’étudiant est à même, au retour de son année de mobilité, de faire un choix qui déterminera son orientation professionnelle. Il opte tout d’abord pour une filière (dans les domaines de l’administration publique, des études internationales, de l’économie, des finances, de la communication…). Puis, pour sa cinquième année, il choisit un Master 2 qui le mènera soit à intégrer le monde de l’enseignement et de la recherche via une poursuite d’études en Doctorat, soit à intégrer le monde du travail dans le domaine spécifique qui concrétise ses intérêts (Action et administration publiques -Affaires européennes, internationales et stratégiques -Culture, Communication, Médias – Expertise, Recherche, Enseignement -Management, Économie, Entreprise – Risque, Santé, Social, etc.).

Il a le choix d’effectuer cette dernière année :

  • dans l’un des parcours de master de son IEP

  • ou, si la formation désirée n’est pas disponible dans son IEP d’origine, dans l’un des autres IEP du réseau (Hors Paris). Soit au total près d’une centaine de formations de cinquième année différentes.

 

Sciences Po, d’accord… mais pour quels métiers ?

Les domaines auxquels prépare Sciences Po sont extrêmement vastes, tellement vastes qu’il est quasi-impossible d’en dresser une liste exhaustive. On peut cependant exclure les métiers des sciences dures : faire Sciences Po, a priori, ne mènera pas à une carrière de biochimiste ou d’astrophysicien… Mais en dehors de ces domaines très spécifiques on retrouve des anciens à tous types de postes et dans tous types de domaines, le point commun étant qu’ils occupent généralement des postes de cadres dirigeants.

Pour établir un panorama de ces débouchés les IEP ont convenu de les regrouper à travers 6 grands domaines de formation et de débouchés :

  • Action, Administration publiques

  • Affaires européennes, internationales et stratégiques

  • Culture, Communication, Médias

  • Expertise, Recherche, Enseignement

  • Management, Économie, Entreprises

  • Risque, Santé, Social


En quoi consiste le « chemin vers Sciences Po » ?

Réduire les inégalités d'accès aux études généralistes de haut niveau...

Les Instituts d’Etudes Politiques, par leur formation généraliste mais de haut niveau, attirent de plus en plus les lycéens : 12000 candidats à l’hexaconcours (regroupant 6 IEP de province) pour 1100 admis. Cependant leur recrutement reste très élitiste. Les derniers chiffres disponibles nous indiquent notamment que les non parisiens ont 2,3 fois moins de chances d’accéder à Science Po Paris que les habitants de la capitale. Sur le front des inégalités sociales, l’enquête du CEVIPOF de 2002, montre que les milieux sociaux les plus favorisés fournissent plus de 70 % des candidats au concours d’entrée en première année à Sciences Po Paris et au final représentent plus de 85% des admis. Deux dimensions sont donc en jeu qui agissent sur deux mécanismes : l’éloignement géographique et les dotations inégales en capital culturel et social produisent une autocensure des élèves dans leur orientation et limitent leur réussite aux concours quand ils s’y présentent.

Pourtant, certain-e-s élèves du lycée Vieljeux pourraient dignement se présenter à ces grandes écoles et pourraient même y être admis à condition de bénéficier d’un soutien tout au long de leurs années de lycée. C'est dans cette optique que le lycée Vieljeux proposera à la rentrée un dispositif pédagogique qui servira de préparation aux concours des Instituts d'études politiques.

 


 

par une véritable préparation aux concours

Ce dispositif se décomposera comme suit :

- Pour les élèves de première : deux heures de soutien hebdomadaire en histoire et en anglais ; un suivi régulier (à raison d'une heure toutes les deux semaines) mené par les enseignants de sciences économiques et sociales complétera ce soutien à l'aide d'un atelier « presse » qui visera à renforcer la lecture et la compréhension de l’actualité.

- Pour les élèves de terminale : une heure de soutien hebdomadaire qui alternera d'une semaine à l'autre l'approfondissement en histoire et en anglais ; une heure de soutien hebdomadaire qui alternera d'une semaine à l'autre les sciences économiques et sociales et la philosophie afin de préparer l'épreuve de « Questions contemporaines » du concours ; un suivi régulier (à raison d'une heure toutes les deux semaines) mené par les enseignants de sciences économiques et sociales complétera ce soutien à l'aide d'un atelier « presse » qui visera à renforcer la lecture et la compréhension de l’actualité et s'assurera de la régularité du travail qui devra nécessairement être fourni par les élèves.

 



suiteNouvelle spécialité en terminale S au lycée Vieljeux à la rentrée 2012

A la rentrée de septembre 2012, l’offre de formation du lycée Léonce Vieljeux s’enrichira par la mise en place de la nouvelle spécialité pour les classes de terminale S « informatique et sciences du numérique ».

isn



Dans un monde où les ordinateurs et les objets numériques sont omniprésents dans la vie professionnelle comme dans la vie privé, la maîtrise des bases de l’informatique et des sciences du numérique est devenue un enjeu de société capital, et suscite de nouvelles questions éthiques et juridiques.

L’enseignement de l’ISN a pour but notamment de permettre à l’élève de connaître et de comprendre l’informatique et l’environnement numérique afin d’en maîtriser les conséquences sur ses futures activités personnelles et professionnelles.

Développer des compétences effectives dans le domaine de l’informatique, construire une perception critique des enjeux du numérique, analyser les opportunités et les risques de la société du numérique sont les objectifs essentiels visés par la mise en place de cette nouvelle spécialité.

Son enseignement s’articule autour de quatre piliers des sciences informatiques :

Représentation de l’information ;
Algorithmes ;
Langage et programmation ;
Architectures matérielles.

Une pédagogie de projet, dans laquelle l’élève sera mis rapidement et aussi souvent que possible en situation d’activité, sera privilégiée.
L’élève pourra ainsi mieux se préparer à l’enseignement supérieur en développant certaines aptitudes (travail en groupe, conduite de projet, présentation face à un jury).
L’informatique est enseignée en classes préparatoires et en écoles d’ingénieurs. L’ISN permet de s’y préparer.

Dans le cadre de projets menés en équipe, de nombreux domaines d’application peuvent être abordés en lien avec la découverte des métiers et des entreprises du secteur du numérique :

Imagerie/Infographie
Traitement du son
Cryptologie
Compression de données
Sécurité
Communication
Robotique

A la différence des autres spécialités, cet enseignement sera évalué par une épreuve orale.
L’élève aura à préparer un dossier/projet.
Ce dossier sera le support d’un entretien avec le jury dont la durée est de 20 minutes.
L’épreuve sera notée sur 20 et comptera avec un coefficient 2 pour l’obtention du baccalauréat.

 


 

suiteLes STI2D ITEC au Challenge EducECO 

Du 9 au 11 mai, les élèves de terminale STI2D spécialité ITEC ont participé à la 5e édition du challenge EducEco, à Colomiers avec 2 prototypes électriques Vélocitec et Hand’ITEC.

suitelire la suite

suiteaccéder au site EducEco

 


 

suiteen visite...

itec legrand

logoSTI2D - 1ère ITEC Groupe 2 (29 novembre)
Entreprise" Legrand" Lagord

itec legrand

logoSTI2D - 1ère ITEC Groupe 1 (22 novembre)
Entreprise "Legrand" Lagord

ac toyota

logoSTI2D - 1ère AC (21 novembre)
Eco concession '"Toyota" Aytré

ee_blaye

logoSTI2D - 1ère EE (14 novembre)
"Centrale nucléaire Blaye" (33)

basse frequences

logoSTI2D - 1ère EE (6 décembre)
Poste de distribution électrique de Beaulieu

RTE

logoSTI2D - Tale EE (16 octobre)
Dispatching du site du RTE de Nantes


 

Lycée Léonce Vieljeux, rue des Gonthières,  17 026 La Rochelle Cedex 01 | Tél: 05 46 34 79 32 | Fax: 05 46 34 22 28 | www.lycee-vieljeux.fr | envoyer un mail